Guide de pêche Pyrénées | Gaves & Nives | Espagne

Le gave d’Oloron

Descriptif du gave d’Oloron :

Le gave d’Oloron bénéficie d’une renommée internationale de part la présence établie de poissons migrateurs que sont le saumon atlantique, la truite de mer, l’alose feinte et la grande alose, l’anguille et la lamproie marine. Ce qui ajouté à la présence de grosses truites fario fait du gave d’Oloron, une destination phare des pêcheurs sportifs en recherche de sensations fortes.

Ici, grâce à une croissance rapide, la truite fario peut atteindre de belles tailles. Elle mesure d’ailleurs entre 35 et 40 centimètres au bout de 3 ans. Et des sujets de plus de 50 centimètres séjournent dans ses eaux.

Le gave d'Oloron

Pêcheur à la mouche ayant repéré une truite

Revers de la médaille, les frayères ne sont pas très productives du fait certainement d’un colmatage fort, ce qui explique une faible densité de poissons sur ce cours d’eau. Mais attraper un poisson migrateur ou une fario dans une aussi belle rivière en vaut largement la chandelle !

C’est la réunion du gave d’Aspe et du gave d’Ossau au sein de la ville d’Oloron Sainte-Marie qui donne naissance au mythique gave d’Oloron. A sa confluence, le gave d’Oloron est large d’environ 50 mètres.

De part la configuration de son bassin versant, le régime du gave d’Oloron est nivo-pluvial, ce qui implique de fortes variations de débit entre les périodes de neige, de pluie et les périodes sèches.

A Oloron Sainte-Marie, l’écoulement varie de 20 à 90 m3 en terme de débit moyen.

Le débit du gave est assez stable durant les mois de novembre, décembre, janvier, février et  mars. Mais peu connaître des épisodes de crues importantes sur ces périodes.

Il passe en régime de fonte en avril, mai, juin et bascule en régime d’étiage en juillet, août, septembre.

La partie amont est assez droite avec des fonds alternant de galets, de blocs rocheux et de strates calcaires, les courants y sont nombreux. Les banquettes calcaires communément appelées lauses apportent un réel charme au cours d’eau sur tout son long et fournissent aux poissons postes de chasse et abris convoités. La rivière ralentit au fur et à mesure de son cours et la pente se réduit. Petit à petit, le tumulte laisse la place à des parties calmes et des zones de grands plats profonds, appelés pools, très prisés des pêcheurs de saumon.

Ces pools portent d’ailleurs tous un nom, ce qui permet de vite localiser les zones de pêche quand les pêcheurs s’échangent des informations. On en dénombrerait une centaine sur tout son cours.

Sur la partie basse, les zones de virages et les parties creuses et encaissées maintiennent une certaine vitalité et une bonne oxygénation au gave, zones que rechercheront les migrateurs lors de leur remontée.

Le gave d’Oloron s’écoule sur 80 kilomètres avant de rejoindre le gave de Pau et former avec lui les gaves réunis à Peyrehorade. Il est classé en première catégorie piscicole sur les 4/5 de son linéaire mais il n’est pas rare de trouver des populations de poissons blancs dès la ville de Navarrenx.

Le gave d’Oloron propose un terrain de jeu idylique qui attire chaque année de nombreux pêcheurs passionnés, pêcheurs qui d’ailleurs avouent bien souvent en être tombés amoureux à tout jamais !

Le gave d’Oloron en images

 

 

Guidage et stage de Pêche sur le gave d’Oloron :

Vous cherchez un moniteur-guide de pêche pour vous faire découvrir le gave d’Oloron? Je suis à votre service, contactez-moi ou visiter mon site internet professionnel pour plus de renseignements.

Niveau d’eau du gave d’Oloron en temps réel :

Niveau des eaux du gave d'oloron - source vigicrues

Connaître les niveaux et la météo sur le gave d’Oloron – cliquez sur le diagramme !