Guide de pêche Pyrénées | Gaves & Nives | Espagne

Pêche au tenkara

Présentation du Tenkara :

La technique du Tenkara est une façon ludique de pêcher à la mouche. Pratique ancestrale qui tire ses origines du Japon, elle n’apparut en France de façon commerciale qu’en 2010 par le biais de la société Tenkara Pyrénées (TKP). Jean OTAZU eu la bonne idée de proposer la distribution ce matériel totalement adapté aux torrents des Pyrénées ainsi qu’à la plupart des rivières à truites. A la demande de Jean, je m’investis dans le rôle de conseiller / testeur et participe à l’élaboration des premières cannes TKP (séries decouverte, exploration, aventure). Depuis le tenkara tend à se faire connaître et grossit le nombre de pratiquants dans le rang des pêcheurs à la mouche. Pourtant beaucoup ne se seraient jamais vus pêcheur à la mouche un jour !

En 2013, la société a été achetée par Maxime MIQUEL qui assure depuis la distribution des produits Tenkara Pyrénées en France et en Europe.

Pêche au Tenkara

Action de pêche au Tenkara

Qu’est ce qui plaît dans la pêche au tenkara ?

Sans doute que c’est une technique de pêche simple et décomplexée, bien plus accessible que la pêche à la mouche traditionnelle. Et pourtant terriblement efficace. Pour vous en assurez, j’enseigne des stages au tenkara depuis 2011 et quasiment aucun de mes clients n’a connu la bredouille… Même ceux qui quelques heures auparavant n’avaient jamais pêché à la mouche… C’est ce qui fait la force de cette pratique, la rapidité à laquelle on peut acquérir les bases de la technique et les mettre en application, tout en efficacité.

Quel est le matériel à utiliser pour pêcher au tenkara ?

Ici, la canne à mouche n’a pas d’anneaux, donc pas besoin de moulinet non plus. Juste une canne et une ligne à laquelle on accroche une mouche. Les cannes sont extrêmement légères et peuvent être emportées n’importe où, dans n’importe quelle occasion, sans créer de gêne. Télescopiques, elles mesurent de 11 à 13 pieds (soit converti de 3 mètres 30 à 3 mètres 90), pèsent moins de 100 grammes et ne mesurent pas plus de 70 centimètres une fois repliées. Une soie naturelle ou un nylon tressé assure la partie intermédiaire entre la canne et les nylons dégressifs faisant office de pointe. A l’extrémité on positionnera une mouche artificielle type mouche à collerette inversée ou palmer pour assurer une flottaison haute dans les courants rapides ou bien on choisira une mouche artificielle traditionnelle (chevreuil, oreille de lièvre, peute, sedge, fourmi…) dans les parties moins agitées. Des mouches spécifiquement élaborées pour cette pêche ont été inventées par les maîtres japonais, on les appellent les « Sakasa Kebari ».

 

Et en bonus !

La pêche au tenkara fait de nombreux adeptes qui cherchent à pêcher l’esprit tranquille, avec un matériel simple, léger et peu volumineux. Avec, le tenkara, on attrape la zen attitude. Pêcher dans des espaces vierges et préservés, encore bien peuplés de truites fario, dans des décors sublimes et sauvages, bercés par le chant des oiseaux et le doux bruit de l’eau qui s’écoule. Une pêche qui ressource et régénère son pêcheur. Et comme je l’ai déjà entendu dire, « ça devrait être remboursé pas la sécurité sociale ! »

Vidéo :

Voici une vidéo de pêche au Tenkara réalisée sur les cours d’eau des Pyrénées-Atlantiques avec ma participation.

https://vimeo.com/130197641

Stages de pêche au tenkara :

Vous êtes éventuellement intéressés par un stage de pêche au tenkara, vous pouvez me contacter via ma page de contact ; pour trouver d’autres renseignements relatifs à mes prestations de guide de pêche ainsi qu’aux stages de pêche que je propose, vous pouvez visiter mon site professionnel : www.stagepechetruite.com